Indisponible aujourd'hui
06 04 67 21 49
La Chrysalide, 16 bis Quai Dampierre, 10000 Troyes
Larma Energy – Alex Naturo
Naturopathe – Coach en nutrition – Réflexologue – Praticienne en sevrage tabagique
 
Disponible de 9h à 19h
 
06 04 67 21 49
La Chrysalide, 16 bis Quai Dampierre, 10000 Troyes

Le plasma marin, pourquoi c'est bon pour nous ? - 1ère partie

Dernièrement, je vous ai dit être partenaire de l'entreprise CSBS-ODEMER... 

Il est temps de vous la présenter mais avant parlons plasma marin. 

 

Un peu de compréhension... 

 

Tout être vivant (végétal ou animal) est exclusivement composé d'eau. L'eau est aussi le principal constituant du corps humain. 

L'organisme d'un bébé en est constitué à 78 % et un adulte à 65 %. 

 

Et qu'en est-il de la répartition de cette eau ?

  • nos cellules : 85 %
  • la lymphe : 92 % 
  • le sang : 89 % 
  • le cerveau : 76 % 
  • les poumons : 78 %
  • les muscles : 75 %
  • les os : 22 %
  • les tissus adipeux : 10 %
  •  

Les différents liquides (plasmatique, interstitiel, lymphatique ou céphalo-rachidien) présentent une composition similaire et sont constitués de 78 sels minéraux, 7 grammes pour une personne de 70 kilos. Dans ma formation, j'ai appris également que ces sels minéraux participent à la constitution de nos cellules et de notre squelette.

Ce sont ces sels minéraux, selon la qualité et la proportion de nos organismes, qui conditionnent notre qualité de vie en influençant nos réponses aussi bien émotionnelles que physiques.  Notre cerveau (qui régit notre pensée) et qui est constitué de 76 % d'eau baigne dans 15 cl de liquide céphalo-rachidien aussi pur que de l'eau de roche que le corps renouvelle toutes les 6 heures.

Notre corps est ni plus ni moins comme un grand aquarium. La qualité de nos sources d'approvisionnement proportionnera nos organismes et nos réactions (émotionnelles, physiques...)

 

Et notre plasma marin dans tout ça ?

Il faut savoir que les sels minéraux ne peuvent pas être assimilés par le corps et ont donc besoin d'être prédigérés par du phytoplancton (ou autre végétal). Le corps ayant besoin d'une moyenne de 7 grammes va puiser dans les repas que nous mangeons. Les sels minéraux fonctionnent entre eux comme une roue harmonieuse (pour une proportion de potassium donnée, il faudra une proportion de magnésium spécifique).

Ce sont les reins qui éliminent les sels minéraux, il faut donc en apporter chaque jour à notre corps et en quantité suffisante.

La qualité des végétaux dépend de nos sols. Un végétal pas assez riche en minéraux favorise la déminéralisation osseuse par exemple ou encore affaibli notre système immunitaire.

 

Et comment savoir si un sol est dégradé ?

Par les présence de vers de terre. Et en quarante ans, il y en a quatre fois moins. En effet, le sol appauvri en matériaux biologiques et moins aéré par les galeries des petits invertébrés ne retient plus l’eau et la terre est de moins en moins fertile.

L'eau de mer a une place de choix pour reminéraliser nos organismes. Elle est particulièrement intéressante dans le sens où elle contient tous les oligo-éléments dont nous avons besoin.

 

René QUINTON

Le biologiste René QUINTON (1866-1925) a mis en avant que notre plasma sanguin (c'est-à-dire les fluides dans lesquels baignent nos organes) et la mer (le plasma marin) sont similaires (totum iono-minéral).

La composition et la proportion des minéraux de notre sang présentent une grande similitude avec l’eau de mer. Ainsi, boire quelques 50 à 75 cl d'eau de mer diluée chaque jour permet d'offrir à notre corps tous les minéraux nécessaires (absent voire quasi absent de notre environnement alimentaire).

 

Plasma marin et reminéralisation

Cette reminéralisation stimule :

  • le métabolisme
  • les activités d’assimilation et d’élimination,
  • favorise l'environnement nécessaire aux réactions chimiques, électriques, sensorielles
  • permet au corps de réagir contre tout déséquilibre ou agression.

 

La thérapie marine par le plasma marin est une méthode de nutrition cellulaire complète, garantie par plus de cent ans de clinique hospitalière :

  • gastroentérologie,
  • odontologie,
  • pédiatrie,
  • gynécologie, 
  • médecine sportive, 
  • ophtalmologie,
  • physiothérapie respiratoire, 
  • la rhumatologie,
  • endocrinologie
  • ...

Demain dans une 2e partie, je vous expliquerai les différentes utilisations du plasma marin. 

 

A très vite sur le blogzine d'Alex Naturo

 

 

 


Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo   |   Site partenaire de Omyzen

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.