Indisponible aujourd'hui
06 04 67 21 49
La Chrysalide, 16 bis Quai Dampierre, 10000 Troyes
Larma Energy – Alex Naturo
Naturopathe – Coach en nutrition – Réflexologue – Praticienne en sevrage tabagique
 
Disponible de 9h à 19h
 
06 04 67 21 49
La Chrysalide, 16 bis Quai Dampierre, 10000 Troyes

Comment faire son gomasio breton ?

Hello à tous...

 

Hier, je vous ai dit de ne pas jeter votre kasha à la poubelle. Et oui le sarrasin grillé va vous servir à faire du Gomasio... breton. 

Pourquoi breton ? Normalement, le gomasio se fait avec des graines de sésame. Mais une fois n'est pas coutume, on change la tradition et on part dans l'Ouest de la France. 

Et parce que ça coute excessivement cher, autant le faire soi-même. 

 

Pour faire du gomasio breton, il vous faut :

  • un verre de sarrasin (non grillé si vous n'avez pas fait d'infusion avant)
  • 1 cc de sel rose d'Himalaya (ou fleur de sel gris)
  • 1 pointe de couteau d'épices au choix (piment d'Espelette, curry, 4 épices...)

Pour corser encore un peu plus, quelques baies roses (mais facultatif si vous n'en n'avez pas ou si vous n'aimez pas) ou autres baies qui vous font plaisir.

Si votre sarrasin n'est pas grillé, mettre les graines dans une poêle ou à four chaud quelques minutes. Une fois doré, le mettre en attente dans une assiette. Mélanger l'épice choisie pendant que le sarrasin est encore chaud. 

Dans un mixeur ou à l'aide d'un mortier, réduire le sel et les baies roses. Ajouter le sarrasin. Mixer par petites impulsions (un peu de croquant comme de la chapelure doit rester).

Laisser refroidir et mettre en pot hermétique. 

Ce gomasio breton se conserve très bien dans un endroit frais, sec et à l'abri de la lumière.

 

Il existe plusieurs recettes pour transformer votre gomasio et obtenir plusieurs variantes.

Avec graines de sésame ou de sarrasin (faut tester), vous pouvez mettre des algues en paillettes. Et hop ! Vous voilà avec un algomasio. 

 

Et je fais quoi avec mon gomasio breton ?

Je l'utilise pour remplacer la levure maltée qui a du gluten et ainsi faire mon parmesan végétal appelé aussi le crumesan. Un délice sur les spaghettis de courgette ou vos plats de pâtes (sans blé bien sûr).

 

Mais l'imagination est sans limite et les adeptes du faux-mage (dont je fais partie) peuvent utiliser aussi du gomasio dans leur recette. On peut aussi le saupoudrer dans les plats ou encore sur une belle salade gourmande. Vous pouvez aussi vous en servir comme de la chapelure.

 

Selon l'épice choisie (pour une note sucrée aussi comme la vanille, la cannelle, la cardamome...), le gomasio breton s'intègre très bien dans vos gâteaux, fondants au chocolat...

 

Remplacer simplement le sel par du sucre complet ou de coco... et pour une note plus savoureuse, mettre de la noisette ou de l'amande (mixées mais pas réduites en poudre pour garder du croquant) pour moitié à votre sarrasin. Ce ne sera pas du 100 % gomasio breton mais après tout, il faut se faire plaisir. 

 

A très vite sur le blogzine d'Alex Naturo.

 

 

 

 


Articles similaires

Réalisation & référencement Simplébo   |   Site partenaire de Omyzen

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.